La Métallerie Sarthoise regroupe 3 métiers : La ferronnerie d'Art, la menuiserie et les escaliers et structures

Le métier de ferronnerie d'art

metier ferronnerie d'art    

Le ferronnier d'art réalise des éléments architecturaux ou décoratifs en fer forgé. Il intervient en création ou en rénovation, notamment dans le cadre de restauration de monuments historiques.

 

Le ferronnier d'art, aussi appelé forgeron, travaille le fer en barre d'acier laminé à la forge. Son premier savoir-faire est la maîtrise du feu : pas de ferronnerie sans feu ! Les forgerons ne sont pas les descendants de Vulcain pour rien !

Ensuite, par allongement, compression et torsion de la matière, il forge les ornements de tous les éléments en fer : rampes d'escalier, garde-corps, grilles, etc. La moindre volute demande beaucoup de précision et de temps
 

 


 

 

Le métier de menuiserie

 

La menuiserie est sans doute la base du métier de serrurier. C'est le cadre dans lequel les vitrages vont ensuite s'intégrer. La menuiserie demande une grande précision car l'ouvrage final ne doit pas seulement être beau, il doit fonctionner : quel que soit le poids d'une porte, on doit pouvoir l'ouvrir et la fermer facilement.

 

Le menuisier coupe et assemble les profilés et les cornières (en L ou en T) pour réaliser verrières, vérandas, portes et fenêtres.

    métier charpente metallerie sarthoise

 


 

 

Le métier d'escaliers et structures

escalier metier metallerie sarthoise    

Charpentes, pergolas, mezzanines, escaliers,... Tous ces ouvrages ont un point commun : ils demandent une visualisation dans l'espace. La conception et la visualisation en 3D se fait à l'aide d'outils informatiques performants qui permettent de réaliser les études préalables nécessaires.

Ensuite, le serrurier coupe, débite, plie, perce, soude, meule, ponce, etc. Jusqu'à obtenir la pièce telle qu'elle avait été imaginée.